Atlas Social d'Angers

Le dessous des cartes de la douceur angevine

Les guinguettes sur les rivières angevines


Entre nostalgie, réinvention d’un art de vivre, et nouveaux enjeux d’aménagement

par Hervé Davodeau

planche publiée le 18 novembre 2022

Depuis deux décennies, les rivières angevines retrouvent une vitalité, notamment par le renouveau des guinguettes. Si ce phénomène n’est pas propre au territoire angevin, la double confluence entre le bassin de la Maine au Nord et la confluence en Loire au Sud dessine un réseau hydrographique très favorable à son essor. Le long des rivières mais aussi dans les espaces urbains et les campagnes plus éloignées, les guinguettes participent à la qualité de vie des angevins, citadins ou non.

Les Guinguettes autour d'Angers

« Quand on s'promène au bord de l'eau
Comme tout est beau
Quel renouveau
Paris au loin nous semble une prison »

Jean Gabin - Quand on s'promène au bord de l'eau, 1936

1L’air que fredonnait Gabin dans La Belle Equipe sent bon « le petit vin blanc qu’on boit sous les tonnelles », le bal musette et l’accordéon. Cet imaginaire champêtre et populaire a longtemps évoqué les bords de Marne ou de la Seine mais les guinguettes se sont rapidement diffusées hors de la région parisienne, et en particulier dans le Val de Loire, en étant étroitement associées à la villégiature et à la pratique des bains 1. A proximité d’Angers, face à La Daguenière mais localisée à Saint-Saturnin sur la rive gauche de la Loire, celle de Jojo ouverte en 1959 serait la plus ancienne d’Anjou (Ouest-France du 05.06.21). Comme la plupart des autres, cette dernière se réveille chaque année aux beaux jours, et dès que le niveau de l’eau permet d’y accéder. Ainsi « Anjou tourisme dénombre une trentaine de ces établissements dans le département (voir carte). Un chiffre en hausse chaque année » (idem). Si leurs architectures légères et temporaires s’inscrivent souvent avec discrétion dans les paysages, l’animation qu’elles génèrent peuvent aux yeux de certains troubler la tranquillité des lieux.

Les guinguettes autour d'Angers en 2022

Image

Sources : Carte anonyme Google Maps
La Loire à vélo
Vélo Francette
BD ALTI 2022, IGN, geoservices

2Si le succès des guinguettes se nourrit du sentiment nostalgique et qu’il est encore possible d’y savourer un sandre ou une anguille, l’essor actuel repose sur leur intégration à la culture citadine ambiante et à l’extension des aires urbaines. « Là où l’on se détendait sur fond d’accordéon et autres instruments acoustiques, on s’ambiance aujourd’hui sur du rap, de la pop ou de l’électro. À l’origine, les guinguettes étaient plutôt prisées des repas du dimanche en famille. Aujourd’hui, on y croise davantage de groupes de jeunes en fin de journée, même si tous les âges s’y retrouvent » (idem). Le constat du responsable du pôle Ingénierie tourisme et développement des filières chez Anjou Tourisme s’explique par la stratégie de valorisation de ces lieux, en atteste par exemple l’onglet Guinguettes au bord de l’eau qui leur est consacré sur le site Internet d’Anjou Tourisme (département 49) et sur celui de l’office de tourisme d’Angers. Leur succès tend à les déployer loin dans les terres, au point que l’on peut se demander si parfois le terme de guinguette n’est pas un peu galvaudé (si tant est que l’on associe le mot à la présence du fleuve ou de la rivière).

Les guiguettes en 2022

3« De lieux de bal populaire à coins branchés » (Ouest-France, 25-08-21), les guinguettes ont donc bien évolué. Celle du Héron Carré dans le centre-ville d’Angers est caractéristique de cette évolution car elle cherche à conjuguer l’art de vie champêtre à la mode citadine : la planche de charcuteries et fromages a remplacé la friture de Loire, la bière le vin blanc, l’électro l’accordéon, et la clientèle est majoritairement composée d’étudiants ou jeunes actifs. La valorisation des produits locaux (telle bière artisanale ou fromage local) participe de cette normalisation qui, dans les formes bâties, se reconnait par « l’esthétique de la palette » si spécifique de l’architecture transitoire, festive et participative de ce début de 21ème siècle. La marginalité qui caractérisait les guinguettes s’efface peu à peu devant ces nouveaux lieux devenus centraux de la vie urbaine, dans les centres-villes ou dans les campagnes environnantes.

Une guinguette à Angers

Image

Vue drone de la localisation urbaine de la guinguette angevine du Héron Carré

Crédit photo : ALTYDRONE et Héron Carré

4Le renouveau des guinguettes pose de nouveaux enjeux d’aménagement, liés en particulier à leur attractivité et à leur accessibilité. En étant le plus souvent situées sur les bords de rivières en zone inondable non constructible, elles peuvent facilement être accessibles à pieds ou à vélo par les berges qui peuvent être aménagées par des sentiers à cet effet. Le réseau hydrographique de la région angevine leur confère une place de choix le long des grands itinéraires cyclables (Loire à vélo, Vélo Francette). Pour autant, l’attractivité des guinguettes est telle qu’on y accède inévitablement aussi en voiture, provoquant ainsi des problèmes de stationnement à leurs abords, et de cohabitation entre automobilistes, piétons et cyclistes. Lorsqu’elles sont insérées dans le tissu urbain (et elles le sont de plus en plus), l’animation qu’elles génèrent est parfois vécue comme une nuisance par les riverains. A Sainte-Gemmes-sur-Loire, la guinguette de Port Thibault est caractéristique de ces problèmes. Mais la question des nuisances sonores et lumineuses ne concerne pas seulement les riverains en contexte urbain : dans les situations plus isolées, ce sont leurs impacts sur les animaux et végétaux qui peuvent être dénoncés par les défenseurs de la nature.

Notes

1 Le programme de recherche PATRA consacré à l’analyse de la patrimonialisation des paysages de Loire (coord. H. Davodeau, 2010-12) a mis en évidence cette « épopée balnéaire du val de Loire » (p.116)

Pour citer ce document

Hervé Davodeau, 2022 : « Les guinguettes sur les rivières angevines », in H. Davodeau, L. Guillemot & S. Giffon, Atlas Social d'Angers [En ligne], eISSN : en attente, mis à jour le : 18/11/2022, URL : https://atlas-social-angers.fr:443/index.php?id=930, DOI : en attente.

Autres planches in : Tourisme, patrimoines et gastronomie

Licence CC0 1.0 Universal (CC0 1.0)

L’offre Airbnb à Angers
En quoi l’apparition d’Airbnb contribue-t-elle au changement spatial de l’offre de logements touristiques par rapport à l’offre hôtelière classique à Angers ?

par Yoann Fadel

Voirla planche intégrale 

Bibliographie

ARGYRIADIS, Kali ; LE MÉNESTREL, Sara. Guinguettes et esthétique de la marge In : Le goût des belles choses : Ethnologie de la relation esthétique [en ligne]. Paris : Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004. Disponible sur Internet

Articles Ouest France 2021 :

  • Du 5 juin, Près d’Angers, la Guinguette Chez Jojo est la plus ancienne d’Anjou
  • Du 17 juillet, De ringardes à branchées, comment les guinguettes ont séduit un nouveau public
  • Du 25 août, Maine-et-Loire. De « lieux de bal populaire » à coins branchés, les guinguettes ont bien évolué

La Loire à vélo

Vélo Francette

BD ALTI de l'IGN

Mots-clefs

Index géographique

  • La Daguenière
  • La Loire
  • Port Thibault
  • La Maine
  • Le Loir
  • La Sarthe
  • La Mayenne
  • L'Authion
  • Saint-Saturnin-sur-Loire
  • Sainte-Gemmes-sur-Loire

Hervé Davodeau

Maître de conférences HDR, Institut Agro, UMR CNRS 6590 Espaces et Sociétés (ESO)

Toutes les planches de l'auteur

Les derniers dépôts dans HAL-SHS de Hervé Davodeau

a09a9feaad6847c00dc80c29b8d7e852
Hervé Davodeau

Résumé

Depuis deux décennies, les rivières angevines retrouvent une vitalité, notamment par le renouveau des guinguettes. Si ce phénomène n’est pas propre au territoire angevin, la double confluence entre le bassin de la Maine au Nord et la confluence en Loire au Sud dessine un réseau hydrographique très favorable à son essor. Le long des rivières mais aussi dans les espaces urbains et les campagnes plus éloignées, les guinguettes participent à la qualité de vie des angevins, citadins ou non.

Annexes (1)

Statistiques de visites

Du au

* Visites : "Nombre de visites qui ont inclus cette page (planche) ou nombre de visites uniques. Si une page a été vue plusieurs fois durant la visite elle ne sera comptabilisée qu'une seule fois".
** Total : sur la période sélectionnée.
*** Hits : "Le nombre de fois que le site ou cette page a été visité(e)".